Comment faire l'étanchéité d'une toiture ?

Comment faire l'étanchéité d'une toiture ?
Comment faire l'étanchéité d'une toiture ?

L’étanchéité d’une toiture est essentielle pour la préservation du toit d’un bâtiment. En effet, l’étanchéité protège le toit des intempéries auxquelles il est confronté, c’est-à-dire qu’elle doit préserver le bâtiment du vent, de la neige et des infiltrations d’eau. Elle va aussi être amenée à subir la concentration des rayons du soleil et l’humidité ambiante. Cette étanchéité est donc très importante pour la longévité du bâtiment et doit être posée avec précaution.

Les différents types de toitures

Il est important de savoir qu’il existe différents types de toits en bâtiment. Ces deux types sont normés par des documents techniques unifiés différents (DTU). On va retrouver les toits pentus (des toitures prédisposées aux habitations) avec des pentes supérieures à 20% ainsi que des toits-terrasses aussi appelés toits plats qui sont plutôt utilisés en ville pour les immeubles et autres bâtiments professionnels.

Les matériaux et équipements d’étanchéité qui vont être utilisés seront différents selon le type de toiture du bâtiment. En effet, pour la couverture de toits pentus, les couvreurs vont choisir entre des tuiles, du zinc ou des ardoises alors que pour une toiture-terrasse, les professionnels auront plutôt recourt à des dalles, des feuilles métalliques ou des graviers (voire du végétal).

L’étanchéité selon la toiture

 

L’étanchéité des toits-terrasses

Les toits plats ou toits-terrasses disposent de plus de particularités que les toits dits pentus. En effet, même si leur nom peut nous amener en erreur, un toit-terrasse d’un bâtiment n’est pas vraiment plat. Il nécessite une pente (même faible) obligatoire pour permettre l’évacuation des eaux pluviales afin de limiter au maximum le risque d’infiltration dans la structure.

Du fait qu’il existe une pente pour évacuer l’eau et que ces toits sont souvent recouverts d’un seul matériau (ou « support »), il est nécessaire d’installer une étanchéité à ce type de toit. Les toits-terrasses sont beaucoup plus enclins aux risques de fissures des matériaux de couvertures (dalles ou autres éléments).

Le système d’étanchéité des toits plats repose donc un support qui peut prendre différents aspects : dalle béton, bacs acier, ou lames de bois. Ces supports doivent être construits de manière à prévoir l’ensemble des systèmes d’évacuation des eaux pluviales comme des déversoirs ou des trop-pleins en aluminium proposés par Rikksen. Ces évacuations sont nécessaires au bon fonctionnement de l’étanchéité afin de réduire le plus possible la stagnation d’eau sur le support.

De cette manière, l’étanchéité d’un toit-terrasse se doit d’être compatible avec les matériaux du support (béton, acier ou bois), être imperméable à l’eau, être très résistant aux fissures et dans le temps. Les revêtements d’étanchéités sont formés en matière élastoplastique en monocouche ou multicouches.

L’étanchéité des toits pentus

 Les toits pentus disposent également de particularités liées à leur pente. En effet, selon la région dans laquelle se trouve le bâtiment, celles-ci peuvent varier. Dans les départements avec une grande exposition aux précipitations et rafales de vent, les pentes seront plus fortes que dans les régions moins exposées ou protégées des intempéries.

Dans tous les cas, les toits pentus ont une pente minimale à respecter. Cette pente est nécessaire pour favoriser un bon écoulement des eaux pluviales vers les gouttières et pour minimiser les risques de soulèvement de toiture. Elle est liée au type de revêtement : ce ne se sera pas la même pour des tuiles et pour des ardoises ou du zinc par exemple.

L’étanchéité des toitures pentues est associée au système de recouvrement. Afin d’assurer une bonne étanchéité, il faut que les tuiles ou ardoises soient installées par rangées dans le sens de la pente pour une fois encore favoriser le ruissellement. Les tuiles doivent être emboitées afin de créer un revêtement complètement imperméable. De cette manière, le risque d’infiltration d’eau sous la toiture est fortement réduit.

Enfin, il est aussi recommandé d’installer un écran sous toiture appelé « pare-pluie » qui permet d’étanchéifier l’isolant sous la toiture en cas de problème de revêtement (perte d’une tuile, infiltration d’eau, etc..). 

Les points d’étanchéité spécifiques sur les toits-terrasses

Sur les toits plats, il est possible que de nombreux conduits de ventilations ou cheminées soient présents. Ces éléments sont donc des extensions du support et nécessitent un système d’étanchéité tout particulier. En effet, le raccord entre un conduit et le support est un endroit sensible aux infiltrations d’eau pluviale.

Ce raccord doit être le plus étanche possible et, pour se faire, les couvreurs professionnels utilisent des solins ou des bandeaux de béton afin d’ajouter une surcouche d’étanchéité. Ces éléments doivent être placés de manière à faire ruisseler l’eau vers les conduites d’évacuation.

De la même manière, d’autres accessoires d’étanchéité sont utilisés sur des toits-terrasses recouverts de graviers ou végétaux en effet, les pare-graviers sont très utiles pour limiter le nombre de graviers qui s’immiscent dans les conduites d’évacuation. De même pour les garde-grèves qui réduisent fortement le nombre de déchets (feuilles ou autres) et permettent une évacuation fonctionnelle.

Rikksen

Rikksen